Le budget mobilité plus accessible pour les employés dans les prochaines années

22/10/2021

Une nouvelle version du budget mobilité devrait voir le jour.

De nouvelles possibilités en matière de mobilité verront le jour dans les années à venir. En effet, après l’introduction du budget mobilité il y a deux ans, une amélioration a été votée hier par la Commission parlementaire des finances. Le but est de rendre le budget mobilité plus accessible et de récompenser les employés optant pour une mobilité plus douce.

Pour ce faire, la Commission parlementaire des finances envisage de proposer davantage de possibilités pour ceux qui troquent leur voiture de fonction contre une voiture plus écologique ou optent pour des solutions de transport alternatives.

 

Frais de stationnement pris en charge par le budget mobilité

Afin d'encourager davantage d'employés à utiliser le budget mobilité, les "solutions durables" qui peuvent être financées par le budget mobilité seront élargies. Il s'agit, par exemple, des frais de stationnement des employés qui prennent la voiture pour se rendre à une gare ou à un arrêt de bus.

Ce n’est pas tout : les employés ne seront plus les seuls à pouvoir bénéficier d’abonnements aux transports publics, ils pourront également en faire profiter les membres de leur famille !

 

Une prime pour les piétons et cyclistes sera également ajoutée

En plus d’une prime, les usagers faibles auront la possibilité, via le budget mobilité, de payer les frais de garage pour les deux roues en dehors du contexte des transports en commun. 

Les frais d’équipement de protection permettant d’augmenter la visibilité des usagers faibles seront également pris en compte.

 

Remboursement de votre crédit habitation

En outre, le rayon dans lequel les employés peuvent utiliser le budget mobilité pour contribuer à leurs frais de logement se verra élargi. Actuellement, toute personne vivant dans un rayon de cinq kilomètres de son lieu de travail peut l'utiliser. Cette disposition sera élargie à un rayon de dix kilomètres.

 

Suppression de la période d’attente

Enfin, la période d’attente ne devrait plus être d’actualité. À l'heure actuelle, les employés doivent disposer d’une voiture de société pendant au moins 36 mois avant de pouvoir introduire une demande de budget mobilité. Cette période d'attente sera supprimée.

Pour finir, à partir du 1er janvier 2026, les voitures du pilier 1 ne pourront plus émettre de carbone.

Ces nouvelles dispositions, qui ont été examinées par la Commission parlementaire des finances le 20 octobre 2021, devraient être introduites l'année prochaine en vue d'améliorer l'empreinte écologique des entreprises.

Toutefois, ces nouvelles propositions devront prochainement faire l'objet d'un vote en session plénière du Parlement. Si les règles devaient changer entre-temps, nous vous tiendrons informés ici.